Interview de Sylvie, gérante de formationprothesisteongulaire.org

Aujourd’hui, nous avons le plaisir d’accueillir Sylvie, créatrice du site formationprothesisteongulaire.org, le portail de guide pour les futurs prothésistes ongulaires.

126

Arnys :

Bonjour Sylvie, pouvez-vous vous présenter rapidement s’il vous plait ?

Sylvie :

Bonjour, je suis Sylvie et j’exerce le métier de prothésiste ongulaire depuis plus de 10 ans. Aujourd’hui j’ai 3 boutiques en France avec 15 salariés et je forme régulièrement des futures prothésistes dans mon salon lors de stage de formation et en institut.

Arnys :

Vous êtes donc experte dans le domaine. Et pourquoi avez-vous créé votre site Internet ?

Sylvie :

A l’origine, j’avais créé ce portail pour les apprentis et leurs amis qui se posent toujours les mêmes questions à savoir comment se passe une formation pour devenir prothésiste ongulaire, où se former, comment bien choisir son école, quel salaire on peut espérer à la sortie de la formation etc…

Je réponds toujours avec plaisir à toutes ces questions et je me dis que cela devrait intéresser d’autres candidats qui n’ont pas forcément croisé mon chemin. Du coup, j’ai mis toutes mes réponses sur un site que j’ai ouvert à tout le monde. Je rajoute des articles au fur et à mesure des questions que j’ai eu et de l’actualité du domaine. C’est un site dynamique qui a donc pour but d’aider les personnes qui veulent se lancer dans ce métier passionnant.

prothésiste

Arnys :

Pourriez-vous nous dire, Sylvie, pourquoi vous avez choisi de faire ce métier et comment êtes-vous arrivée à donner des formations ?

Sylvie :

Il y a plus de 10 ans, le métier de prothésiste ongulaire n’était pas aussi tendance et porteur qu’aujourd’hui. Il y avait peu de salons dédiés. C’était les coiffeuses qui pouvaient faire les soins des ongles en même temps. J’ai fait un stage chez une merveilleuse coiffeuse passionnée par les ongles et qui m’a tout appris. Elle m’a donné envie de me former pour connaitre les vraies techniques et pour me lancer pleinement dans ce métier. A l’époque, j’ai eu du mal à trouver une formation. Comme aujourd’hui, il n’y a pas de diplôme reconnu par l’Etat. J’ai passé le CAP en soin esthétique et fait une formation dans un institut de grande marque.

Ensuite, j’ai travaillé pendant 2 ans dans divers salons et j’ai ouvert mon propre salon dans une petite banlieue de Paris. Je me sentais prête à me lancer et à former des salariés. Petit à petit, ma boutique a pris de l’essor et j’en ai ouvert 2 autres quelques années après.

Un jour une grande marque de produits ongulaires m’a contacté pour devenir formatrice. J’ai un peu hésité au départ, ayant peur de ne pas avoir le temps de m’occuper de mes 3 salons. Mais comme j’ai toujours aimé transmettre mon savoir-faire aux autres, j’ai finalement accepté et je ne le regrette pas du tout. J’adore montrer les techniques aux élèves et leur parler du métier. Cela me prend 2 journées par semaine, ce qui me laisse le temps de manager mes salons. D’ailleurs j’ai la chance d’avoir des salariés vraiment efficaces capables de me remplacer quand je m’absente. La plupart sont mes anciens élèves qui n’ont pas voulu me quitter.

Arnys :

Pour finir, que conseillez-vous aux nouveaux candidats intéressés par devenir prothésiste ongulaire ?

Sylvie :

Je leur conseille de bien lire mon site, qui est entièrement gratuit et qui contient plein d’informations qui vont leur être utiles et de lire cet article également. Il est aussi important de faire un stage d’observation dans un salon pour être sûr que le métier leur convienne afin de pas perdre des mois à se former pour rien.

Ensuite, choisissez le centre de formation en fonction des conseils que j’ai donné sur mon site et donnez-vous à fond. Si c’est possible, faites une formation supplémentaire en nail art, très en vogue en ce moment.

Arnys :

Merci Sylvie pour cette interview.

Sylvie :

Je vous en prie.